Secret Island


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Peut-on rêver le bonheur ? [PV Elbereth ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tinga

avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 24
Date d'inscription : 27/02/2008

XxX- Feuille de Perso -XxX
Pouvoir: Rendre une âme d'enfant à ceux qu'elle touche...
Relations:
Votre citation: Je ne suis pas jeune, c'est vous qui êtes vieux !

MessageSujet: Peut-on rêver le bonheur ? [PV Elbereth ]   Sam 1 Mar - 17:13

[Je me suis surprise moi-même pour la fin ^^' ]

Aucun nuage ne s’aventurait dans le ciel d’azur. Les rayons du soleil illuminaient la prairie. Il était à son zénith, au plus haut des cieux, affichant toute sa splendeur. C’était le roi de la journée, et sa sœur, la lune, était reine de la nuit. Quelques formes sombres s’élevaient dans les airs, des moineaux voletaient en tous sens, les papillons se mêlaient à leur danse. Que pouvait-on souhaiter de plus qu’une si belle journée ?

L’herbe bougeait au gré du vent, et lorsque la brise légère se mettait à souffler, les quelques fleurs aux couleurs chatoyantes se mettaient à courber avec grâce et délicatesse. Les insectes qui habitaient le champ verdoyant s’affairaient à leur vie accélérée.

Quelques arbres procuraient de l’ombre aux éventuels herbivores qui passaient par là, mais aussi à leurs prédateurs. Et pourtant, une paix agréable régnait en cet endroit presque magique par sa beauté. Une beauté simple d’ailleurs, mais c’était tout ce qui faisait le charme du lieu.

Le doyen de la prairie trônait en son centre. Certainement plus que centenaire, un vieux chêne offrait sa protection et sa fraîcheur. Plusieurs oiseaux étaient perchés sur les plus hautes branches, en haut de la cime. Une créature reposait sur celles plus basses, plus sûres aussi pour un poids important. La lionne somnolait paisiblement, elle n’avait rien à craindre ici. Rien. Le doux chant des volatiles la berçait, et elle finirait indéniablement par s’endormir.

L’écorce rugueuse du végétal géant permettait une grimpette facile, et beaucoup de félins en profitaient. Aujourd’hui, elle était seule, et cela ne la dérangeait pas. Pas du tout même. Elle n’aimait pas qu’on la voit, encore moins si elle dormait. Quand rien ne la dérangeait, elle n’avait pas besoin de se cacher, elle n’avait pas besoin de devenir invisible…

Elle était là, allongée, les pattes et la queue pendantes. La lionne venait de débuter son voyage au pays des rêves. Elle paraissait si paisible à présent, si sûre d’elle, si sereine… Rien ne semblait pouvoir l’atteindre, rien ne semblait pouvoir lui faire de mal…

C’était une belle journée d’hiver, la neige avait fondue, il avait plu la veille, et l’astre d’or était apparu. Pour une seconde, une heure, une journée, personne n’aurait su le dire. La seule chose dont on pouvait être sûr, c’était qu’une lionne savait pleinement profiter de ce moment de bonheur. Ses songes étaient plus merveilleux les uns que les autres.

Ses songes n’étaient que des songes. Il pleuvait, le ciel était gris. Tout simplement. Et pourtant, elle dormait. Oui, elle dormait alors que les gouttes d’eau battaient les feuilles du grand chêne. La lionne était épuisée, et elle ne sentait même plus son corps trempé. Elle était partie dans un monde meilleur, où tout était beau, où tout était merveilleux.

Elle rêvait qu’elle rêvait. Elle était bien là, perchée sur le plus grand arbre de la plaine, les pattes pendantes, la queue aussi, mais il n’y avait pas d’oiseaux, ni de papillons. Les insectes étaient tous rentrés chez eux, seuls les escargots savaient apprécier la pluie. Elle était bien là, et elle dormait. Son voyage l’avait épuisé, et le vieil arbre était le seul refuge qu’elle avait pu trouver.

C’était une lionne et elle était timide. Elle dormait, elle était trempée, et elle n’avait pas besoin de son pouvoir pour se cacher, car le chêne veillait sur elle.

Elle s’appelait Sekhmet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elbereth
.:O° -Modo- °O:.
.:O° -Modo- °O:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 126
Age : 25
Emploi/loisirs : Lire, Ecrire, Equitation, les JDR...
Humeur : Très bonne :)
Date d'inscription : 14/02/2008

XxX- Feuille de Perso -XxX
Pouvoir: Son chant hypnotise toute chose sur cette Terre.
Relations:
Votre citation: .:. Le Chant est la voix de mon coeur .:.

MessageSujet: Re: Peut-on rêver le bonheur ? [PV Elbereth ]   Dim 2 Mar - 22:49

Le ciel avait été limpide toute la matinée. Les oiseaux avaient chanté leur joie d'être sur terre et le temps s'était écoulé lentement comme à son habitude. Chaque être sur cette terre étrange profitait de la belle journée, certains se dorant sous l'astre d'or, d'autres partant en excursion dans les plaines ou les montagnes.

On aurait pu croire que la journée se terminerait par un ciel bleu et du soleil dans les coeurs cependant, le seigneur du ciel choisit de ne pas faire durer ce plaisir pourtant éphémère. Il amena d'énormes chape de nuages d'un noir terrifiant et fit tomber la pluie.
Ce ne fut que quelques fines gouttelettes puis une averse plus puissante tomba et très vite le rideau de pluie gagna toute la plaine. Les animaux se pressèrent de rentrer chez eux, dans leur tanière, au chaud...

Un seul demeura dans la plaine. Un lion. Sombre comme la nuit, des éclats d'azures parcourant son corps puissant, ses yeux semblaient être deux lacs d'une profondeur insondable. Il marchait à pas lent mais sa démarche était pleine de grâce comme ceux de son espèce. Il avait en lui du sang royal et cela se voyait dans son port de tête. Tête haute et pas souple, tout en lui inspirait une lignée très noble. Ce qui n'était guère trompeur...

Le félin du nom d'Elbereth ne cherchait pas à fuir l'élément d'eau, au contraire. Il conversait avec elle, en pensée. Lui confiant son passé et l'écoutant tomber en minuscules cristaux d'eau.
Son regard fut attiré par un arbre immense. Le chêne d'une taille incomensurable semblait être le doyen de la plaine. Sagesse et respect émanaient de lui.

Intrigué, il s'en approcha, sa queue se balançant doucement de droite à gauche. Une forme rouge happa son regard d'azur. Il reconnut bien vite la silhouette d'un lion, et qui plus est d'une lionne à en juger par les formes gracieuses de l'inconnue. Elle dormait profondément. Malgré le bruit de la pluie, il entendit son souffle lent et régulier.

Le lion s'avança calmement vers l'étrangère. Les tons rose et rouge se déclinait joyeusement sur son pelage. La première pensée d'Elbereth pour cette lionne fut qu'il la trouvait ravissante puis la seconde fut celle de savoir son prénom. Cependant, il ne souhaitait pas la réveiller. Saurait été une marque d'impolitesse à son égard et cela aurait terni l'honneur du lion. Il choisit donc d'attendre le réveil de la belle lionne. Grimpant à sa hauteur, Elbereth s'assit sur une autre branche de l'arbre millénaire.

Un doux fredonnement monta de son coeur, ses flancs vibrèrent et un sourire se dessina sur sa tête où les ténèbres et l'azur se mélaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tinga

avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 24
Date d'inscription : 27/02/2008

XxX- Feuille de Perso -XxX
Pouvoir: Rendre une âme d'enfant à ceux qu'elle touche...
Relations:
Votre citation: Je ne suis pas jeune, c'est vous qui êtes vieux !

MessageSujet: Re: Peut-on rêver le bonheur ? [PV Elbereth ]   Lun 3 Mar - 19:29

Le doux chant des oiseaux s’évanouit, pour être remplacée par une mélopée plus sublime encore. Les nuages cachèrent l’astre d’or, et la pluie les accompagnèrent. Les gouttes d’eau glissaient sur les feuilles, rebondissaient dans les mares, se fondaient dans les pelages. Et ce chant toujours aussi pur qui s’élevait dans les airs.

Ses paupières s’entrouvrirent, elle somnolait encore. Ses yeux ne voyaient que du flou, des couleurs imprécises, et ne parlons pas des formes ! La lionne reprenait tranquillement esprit, elle se rappelait peu à peu avoir un corps, et celui-ci était perché sur une branche d’un chêne, d’un vieux chêne, qui lui avait procuré la sécurité par son feuillage.

Les odeurs de la prairie lui revenaient, celle de la pluie qui tombait inlassablement, celle de la terre humide, de l’herbe qui poussait, de la faune et de la flore. Toutes les odeurs, y comprit celle du lion qui se tenait non loin d’elle…

Elle sursauta, mais réussit à reprendre l’équilibre. Un lion ? Ici ? Près d’elle ? Depuis combien de temps était-il là ? Depuis combien de temps était-ELLE là ? Même le soleil l’avait abandonné, elle ne savait s’il déclinait ou s’il se levait, elle ne se souvenait plus. Il était trop tard maintenant pour disparaître, trop tard pour s’évanouir dans la nature.

Un lion était là, et il l’avait vue, c’était certain. Sekhmet n’osa même pas tourner la tête, mais elle sentit parfaitement la chaleur lui monter aux joues. La lionne résista à l’envie de se cacher, de partir, elle devait dompter sa timidité. Après plusieurs inspirations, elle s’assit sur la branche, et inclina légèrement la tête, de sorte qu’elle puisse voir l’inconnu qui l’avait rejoint.

Non, c’était impossible… Jamais elle n’avait vu un lion pareil, jamais, et le chant qui s’élevait jusqu’aux cieux provenait de l’animal. C’était presque magique, et elle souhaitait qu’il ne cesse jamais. Elle était comme envoutée, et Sekhmet était maintenant certaine que si l’être fabuleux lui demandait de sauter, elle le ferait. Elle était sous l’emprise de la mélopée, et cela l’effraya.

Et si ses intentions étaient mauvaises ? S’il la tuait ? La lionne commençait à s’inquiéter, mais elle n’y parvenait pas totalement, l’emprise du chant était trop forte. De plus, la beauté de l’étranger était envoutante. Il semblait sortir tout droit des ténèbres par sa noirceur, mais ses yeux d’azur étaient rassurants. Elle ne savait plus que penser, elle ne pouvait plus réfléchir, jamais elle n’avait entendu quelque chose d’aussi beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elbereth
.:O° -Modo- °O:.
.:O° -Modo- °O:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 126
Age : 25
Emploi/loisirs : Lire, Ecrire, Equitation, les JDR...
Humeur : Très bonne :)
Date d'inscription : 14/02/2008

XxX- Feuille de Perso -XxX
Pouvoir: Son chant hypnotise toute chose sur cette Terre.
Relations:
Votre citation: .:. Le Chant est la voix de mon coeur .:.

MessageSujet: Re: Peut-on rêver le bonheur ? [PV Elbereth ]   Mar 4 Mar - 22:45

Seul un délicieux chant se faisait entendre dans la plaine du Grand Chêne. Deux lions étaient là, l'un sous l'emprise de l'autre. Ce dernier pouvant décider qu'elle vive ou qu'elle meurt. Son regard de feu briller comme des braises dans l'incendie. La mélopée cessa, le charme se rompit...

Elbereth fixa d'un regard paisible, ni supérieur ni soumis, l'étrangère face à lui. C'était sa seconde rencontre sur l'île et il ne connaissait même pas le nom du premier lion.

Les gouttes de pluie ruisselait sur son pelage d'ébène, se perdant dans la noirceur de sa peau et lui apportant fraîcheur et frisson.

Lentement il inclina la tête et sa voix chaude et rassurante se fit entendre:


« Bonjour. »

Le lion releva la tête. Son regard se planta dans celui de la lionne. Il n'avait encore jamais croisé de lionne si ravissante. Elle ne semblait pas en confiance avec lui, la peur se devinait dans ses grands yeux de rubis. Une profonde quiétude habitait Elbereth. La rencontre d'autres félins lui faisait toujours un plaisir certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tinga

avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 24
Date d'inscription : 27/02/2008

XxX- Feuille de Perso -XxX
Pouvoir: Rendre une âme d'enfant à ceux qu'elle touche...
Relations:
Votre citation: Je ne suis pas jeune, c'est vous qui êtes vieux !

MessageSujet: Re: Peut-on rêver le bonheur ? [PV Elbereth ]   Dim 9 Mar - 11:39

Ce fut la gorge serrée que la lionne accueilli la salutation de l'inconnu. Sa voix rassurante en apparence pouvait-elle cacher des choses ? C'était sur cela qu'elle se questionnait. Ses membres étaient tendus sous son pelage doux, elle était prête à sauter au moindre faux pas de l'autre. Malgré cela, elle n'avait aucune envie de partir. Premièrement parce qu'elle en avait marre de son caractère si méfiant, elle voulait essayer de passer au-dessus. Deuxièmement parce qu'elle était arrivée ici en première, et que si quelqu'un devait partir, ce ne devrait normalement pas être à elle. Et troisièmement parce que ce lion l'intriguait énormément, et que si elle voulait avoir une nouvelle chance d'entendre son chant, elle devrait rester près de lui, pour le moment du moins.

Sekhmet eut du mal à se concentrer sur les paroles qu'elle prononcerait. Pour finir, elle baissa la tête et chuchota un:


- 'Jour...

Avant de continuer à fixer ses pattes. Elle ne voulait croiser le regard de feu de l'autre, elle en avait peur. Aussi peur que de cette mélopée, qui l'avait pourtant envoûtée. C'était justement cet envoûtement qu'elle craignait, car elle se savait incapable de réagir sous l'emprise de ce chant. Elle voulait rester maîtresse d’elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elbereth
.:O° -Modo- °O:.
.:O° -Modo- °O:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 126
Age : 25
Emploi/loisirs : Lire, Ecrire, Equitation, les JDR...
Humeur : Très bonne :)
Date d'inscription : 14/02/2008

XxX- Feuille de Perso -XxX
Pouvoir: Son chant hypnotise toute chose sur cette Terre.
Relations:
Votre citation: .:. Le Chant est la voix de mon coeur .:.

MessageSujet: Re: Peut-on rêver le bonheur ? [PV Elbereth ]   Ven 14 Mar - 21:40

Le lion inclina la tête sur le côté, dévoilant ainsi à la lionne qu'il ne lui ferait rien de mal. Il se demandait pourquoi elle était si timide, loin de se douter qu'elle avait peut-être de lui. Elbereth battit un peu des ailes otant la poussière qui maculait son pelage d'ébène. La pluie continuait de tomber mais elle était devenue une mélodie chantante à laquelle il se serait volontiers joint si la jeune femelle n'avait pas été là. Il savait l'effet qu'avait ses chants sur les autres et ne voulait pas importuner cette lionne. Le sentiment d'être hypnotisé et d'en avoir conscience devait être particulièrement désagréable.

Il essaya de capter le regard rougeoyant dans le sien, puis il déclara d'une voix posée, dénuée de toute méchanceté:


« Mon nom est Elbereth. Quel est le tien ? »

Le tutoiement s'était installé naturellement. Sans que le lion ne puisse l'expliquer, il se sentait proche de cette lionne silencieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peut-on rêver le bonheur ? [PV Elbereth ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peut-on rêver le bonheur ? [PV Elbereth ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harry J. Potter | «On peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière»
» On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres ... [ft lost comets]
» Harry J. Potter ? « On peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière »
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secret Island :: XxX- Ouest -XxX :: • Le Grand Chêne •-
Sauter vers: